Salle de bain pour handicapés

sdb-handicap

Salle de bain pour handicapés , ensemble nous allons adapter votre salle de bain

Adaptez et Rénovez votre Salle de bain avec Bateco entreprise tous corps d’état →   Demandez un RdV

Rénovation d’une salle de bain pour handicapés

Vous avez un projet de rénovation d’une salle de bain pour permettre son utilisation par une personne handicapé. Celle-ci doit au moins intégrer les points suivants :

  • être conforme aux normes pour handicapés
  • être l’objet d’aides financières pour réduire les coûts importants de la réalisation
  • et au delà de l’aspect fonctionnel être aux goûts de l’utilisateur.

L’entreprise Bateco s’est spécialisée dans les travaux pour le handicap et traite en particulier tous les aspects de rénovation de la salle de bain pour handicapés en partenariats avec les autres acteurs du secteur (ergotherapeutes,…).

L’équipe Bateco prend un soin tout particulier pour réaliser ces SdBs ;

accueil contactez nous pour un RdV rapide et un devis gratuit

Les normes d’une salle de bain pour handicapés

Ces normes ont pour but de permettre un accès à cette SdB et à ses équipements (WC, douche, lavabo,…) le plus pratique possible. Cette législation doit aussi garantir une circulation aisée à l’intérieur de la salle de bain pour handicapés.

sdb-handicapes

Nous indiquons ici les points essentiels dans l’aménagement  d’une salle de bain pour handicapés (PMR,…) :

  • Elle doit permettre la manœuvre d’un fauteuil roulant correspond à un cercle de 80 cm de rayon, tous les espaces doivent intégrer ce débattement nécessaire, libre de tout obstacle.
  • La largeur de la porte d’accès à la SdB doit au moins être de 80 cm.
  • Le sol carrelé doit être antidérapant .
  • Les composants électriques (PC, Interrupteur,..)doivent être accessibles La hauteur des interrupteurs doit être adaptée, ou utiliser des interrupteurs à détecteur de présence.

La salle de bain pour handicapés en quelques chiffres :
Hauteur barre d’appui : entre 0,70 et 0,90 m.
Miroir à 1,05 m du sol maximum (ou miroir inclinable).
Cote au dessus du lavabo : environ 0,85 m.
Dessous lavabo/sol : 0,70 m minimum.
Hauteur interrupteur : 1 m du sol.
Hauteur des poignées de fenêtre : 1,20 m.
Hauteur des poignées de porte : 1,05 m.
Hauteur robinetterie de douche ou de bain : 0,40/0,50 m.
Barre de douche rallongée (longueur 0,90 m).
Tiroirs : 0,70/1,10 m.
Rangements bas : 0,25 m du sol.
Rangements hauts : 0,60/1,50 m.

Les équipements de la salle de bain

Le WC  suspendu 

wchandicape

Il doit comporter une cuvette de toilette haute et une barre de soutien fixe ou relevable. Pour les personnes en fauteuil roulant, l’espace libre doit être de 80 x 130 cm latéralement. La hauteur du WC, elle, doit être la même que celle du siège de la personne à mobilité réduite ou handicapée pour faciliter le passage de l’un à l’autre.

Le lavabo 

lavabo-handicap

Les mitigeurs thermostatiques  équipés d’un levier allongé facilitent leur utilisation et évitent les risques de brulures. Les miroirs orientables sont à privilégier car plus pratiques pour se regarder lorsque l’on est assis. Pour les personnes en fauteuil roulant, privilégier les lavabos suspendus et reglables au mur qui permettent de dégager l’espace afin d’y glisser les genoux. La hauteur libre sous le lavabo doit être d’au minimum 70 cm. Le bord quant à lui ne devra pas mesurer plus de 85 cm pour permettre une toilette aisée.

La douche 

barrehandicap

La douche à l’italienne est à privilégier car elle  évite les efforts et les risques de chute, le sol doit être antidérapant pour assurer une sécurité de déplacement. L’installation d’un siège de douche permet de prendre sa douche assis confortablement et en toute sécurité. Une douchette à main facilite la prise de douche et l’intervention d’une tierce personne, si nécessaire, et les barres de maintien, l’entrée et la sortie de douche.