Traiter votre charpente

traitement-charpente

Traitement des bois contre les insectes xylophages et champignons

Vous souhaitez traiter votre charpente. Après l’avoir inspectée vous avez des doutes sur son état. Vous avez un bien à rénover ? vos combles à aménager ? Vous vous demandez comment traiter votre charpente attaquée par des insectes et champignons(mérules, thermites,capricornes, vrillettes,etc..) ; un diagnostic de l’état de votre charpente est la première étape pour savoir quelle est l’agresseur pour trouver la bonne parade?

Bateco est à votre service pour  traiter votre charpente.

accueil traiter votre charpente Demandez un expert

Traitement d’une charpente en bois

Qu’il s’agisse de thermites, capricornes, de vrillettes, etc…, il est indispensable de faire un traitement des bois s’ils n’ont pas été traités depuis plus de 10 ans.

quels sont les signes ?

La présence de « poussières  » et de « trous » sur les bois sont les signes de présence d’insectes nuisibles.

Les insectes xylophages se nourrissent du bois et laissent des traces assez faciles à identifier :

  • Trous ou « tunnels » dans le bois
  • Poussière venant des tunnels lorsque les parasites émergent du bois
  • Fragilité du plancher :le pied d’une chaise peut traverser le plancher, ce qui indique un problème sérieux : il faut faire un traitement du bois immédiat

Comment traiter votre charpente contre le capricorne ?

capricorne

Sans traitement d’une charpente le capricorne s’avère un véritable fléau aussi nommé « cancer du bois » car celui-ci par son appétit vorace et son nombre va occasionner beaucoup de dégâts non visibles sans contrôle .

Le traitement contre le Capricorne consiste à percer tous les 30 cm aux 2/3 de votre bois et injecter au cœur du bois le produit type xylophène.

Comment traiter votre charpente contre les termites ?

traitement d'une charpente contre termite

Sans traitement d’une charpente les termites peuvent créer d’énormes dégâts

Prévenir et traiter votre bois contre les termites consiste à les empoisonner à l’aide d’appâts .

Le xylophène nouveau produit de traitement des insectes xylophages à l’intérieur des habitations est 100% naturel. Sa formule, à bases d’huiles essentielles et végétales, renforce les défenses naturelles du bois et le rend non comestible à l’appétit des insectes à larves xylophages et insensible aux attaques des champignons. Bien que très efficace, il est sans insecticide et ne provoque aucun risque pour l’environnement et se recycle totalement. Il n’émet aucun C.O.V. (composants organiques volatils) et répond à toutes les normes environnementales et sanitaires. Il est conditionné en pots de 1 et 2,5 litres et en cubitainer de 5 litres, présentation novatrice pour ce genre de produit, qui permet une utilisation graduelle en fonction des besoins, sans risque d’évaporation.

Comment traiter votre charpente contre les vrillettes

vrillette

On distingue les petites et grosses vrillettes. Les grosses causant plus de dégâts que les petites.

Toutes les espèces de vrillettes se rencontrent dans la nature, mais elles se plaisent aussi dans nos habitations, ce qui peut poser des problèmes.

Sans traitement d’une charpente les vrillettes peuvent créer d’énormes dégâts

Prévenir et traiter votre bois contre les vrillettes :

  • Dans le cas d’une infestation importante, il faut absolument changer le bois et mettre en place une meilleure ventilation, sinon votre maison risque de tomber en poussière. Faites alors appel à un professionnel car le traitement exige de passer par des opérations que seuls les professionnels savent mettre en œuvre :
    • Le sondage : on sonde les éléments de bois afin de déterminer les zones contaminées ; cette opération nécessite d’avoir un instrument spécial.
    • Le buchage : il s’agit d’éliminer les zones où le bois est vermoulu ; aussi on met à nu le bois toujours résistant.
    • Le brossage et le dépoussiérage .Le brossage consiste à enlever la vermoulure dans les galeries creusées par les larves et mises à nu par le buchage, vermoulure qui absorberait inutilement une grande partie du produit pulvérisé.
    • Le traitement en profondeur : il s’agit d’injecter un produit de préservation à l’intérieur des trous creusés par l’insecte.Les puits d’injection doivent être disposés, autant que possible, en quinconce sur le parement, ou en ligne sur les chants des pièces de bois.Leur quantité ne doit pas être inférieure à 3 par mètre (c’est-à-dire que la distance entre 2 puits successifs doit être au maximum de 33cm).
    • Le nettoyage puis l’élimination des déchets.
    • L’application en surface : on effectue deux applications. Pour que cette étape soit efficace, il faut que les pièces de bois soient propres.

     

    Comment traiter votre charpente contre la mérule ?

    merule

    La mérule est un champignon parasite. Pour lutter contre ce parasite , il est impératif de régler le problème de l’humidité . Il a été prouvé qu’une mérule ne survit pas au-delà de trois semaines si le taux d’humidité du bois environnant est inférieur à 20%. La mérule est un des signes d’humidité dans la maison comme le salpêtre ou la moisissure. Ce champignon envahit insidieusement votre maison.

Elle touche en premier les charpentes avant de se propager aux planchers, cloisons, plafonds, escaliers et plinthes de la maison.

Elle peut également se frayer un chemin à travers la maçonnerie pour s’attaquer à la boiserie se trouvant de l’autre côté. Elle finit ainsi par envahir insidieusement votre maison et la ronge de l’intérieur, pouvant provoquer l’effondrement des structures contaminées.

Voici quelques signes qui peuvent vous alerter de la présence de la mérule dans votre maison :

  • Le bois se déforme : plinthe, chambranle, etc.
  • Le bois est couvert de filaments blancs à l’aspect cotonneux.
  • Le bois attaqué dégage une odeur de champignon.

Traitement préventif

Il est possible de prévenir l’apparition de la mérule. Pour cela :

  • Rappelons que la mérule se développe dans des espaces non ventilés. La première chose à faire est donc d’assurer une bonne ventilation de votre maison et particulièrement des pièces humides (salle de bain, cuisine, cave, etc.)
  • La mérule a également besoin d’humidité : surveillez la moindre fuite d’eau et assurez-vous que vos murs ne subissent pas d’infiltrations ou de remontées capillaires.

Traitement curatif

Le traitement de la mérule va dépendre du diagnostic et de l’ampleur de l’attaque. Une fois les zones identifiées, le traitement peut commencer mais nécessite de lourds travaux :

  • Les zones infectées sont dégagées : dépose des revêtements, de l’enduit, etc.
  • Les boiseries contaminées sont brûlées.
  • La maçonnerie doit également être traitée :

Les bois, seront directement forés et subiront un traitement chimique fongicide par injection. Ces traitements sont efficaces durant plusieurs années. De nouveau traitement consiste à élever la température d’une pièce infestée à 50°, pendant une journée ce qui aura pour effet d’éradiquer les nuisibles.

A qui s’adresser ?

Le label CTBA+ identifie les professionnels garantissant les traitements contre les parasites . consulter le site CTBA+